webleads-tracker

Français English



 Eco-Taxe (suite) et Marinière.

Notez cet article

 

L’Eco-taxe, et le « Made in France » ont du plomb dans l’aile.

 

Suis assez étonné de l’énergie développée par nos gouvernants pour changer le monde dans notre petit périmètre français au travers de l’augmentation des contraintes pesant sur les activités industrielles et de service de notre beau pays. C’est contradictoire, mais c’est la réalité !

 

 

 

 

 

 

 

L’Eco-taxe est un exemple frappant de cette tendance :

 

  • Annonce tonitruante de la mise en place de cette taxe à l’été 2013.
  • Malgré de nombreuses critiques (voir article du 14 décembre 2012), le gouvernement persiste…
  • On parle tout de même de 4 à 5% d’augmentation des tarifs transport… avec une difficulté/impossibilité de mise en oeuvre de la taxe en particulier pour les transporteurs étrangers, oeuvrant sur le sol français, ce qui créé une vraie distorsion de concurrence au détriment des emplois français du secteur Transports.

 

Peu importe donc, le gouvernement veut marquer l’essai… il persiste.

 

  • Ces jours-ci, le Sénat retoque le projet.
  • La date d’application de l’été 2013 est donc reportée « sine die ».

 

Léger coup de gueule !

 

  • L’économie avant d’être française est européenne, la concurrence l’est également… Ce qui veut dire, que le premier rôle d’un gouvernement est de favoriser les activités sises en France… N’est-ce pas Monsieur le Ministre du Redressement Productif ?
  • Prenez le cas des produits « Made in France » alimentaires (PICK-AND-GO connait un peu le sujet) chers au Ministre en marinière MONTEBOURG : pour passer du stade produit brut au produit fini, dans le rayon du supermarché, le produit « Made in France » va subir des transports multiples, et par définition, toujours sur le territoire français, et donc soumis à cette nouvelle Eco-taxe.
  • En parallèle, à qualité et prix départ égaux, les produits étrangers, façonnés en Belgique, Allemagne, Espagne, ou Italie, ne subiront pas cette taxe, et seront donc plus compétitifs que nos produits français. Cherchez l’erreur !
  • Plus vous produisez et transportez en France, moins vous serez compétitifs…

Il en dit quoi, le ministre MONTEBOURG ?

 

Bon courage !

A Vendredi.

Laissez un commentaire

« »