webleads-tracker

Français English



Partagez la page Quel type de palettes choisir ? Palettes Echange, Palettes Locatives Bois/Plastique/Carton, Palettes Perdues ? (partie 3)

 Quel type de palettes choisir ? Palettes Echange, Palettes Locatives Bois/Plastique/Carton, Palettes Perdues ? (partie 3)

Notez cet article

La nature des produits transportés.

 

Lorsque vous étudiez la répartition des systèmes de service-palettes par rapport à la nature des produits transportés, il y a quelques constats qui sautent aux yeux :

 

 

 

 

  • Tout d’abord, quand on n’a pas le choix, le service locatif s’impose. Je pense aux formats 1000/1200, 600/800 et 600/1000.
  • Concernant le format 800/1200, le choix étant plus large, l’analyse est intéressante. Plusieurs possibilités s’offrent à vous, en considérant la palette socle :
    • 800/1200 Echange
    • 800/1200 Locatif Bois
    • 800/1200 Locatif Plastique
  • En règle générale et si on élimine la palette plastique locative, nouvelle entrée dans le marché, la répartition se fait entre la palette locative bois et la palette Echange.
  • Si on souhaite rester simple, et pour abréger, on peut dire que les produits frais ont les yeux de Chimène pour la palette Echange, alors que les autres produits, sont attirés soit par la palette Echange soit par la palette locative.


Pourquoi Produits Frais/Ultra Frais riment-ils avec Palettes Echange ?

 

C’est assez simple.

 

A structure de distribution équivalente, les produits à DLC faible (soit ceux qui imposent un taux de rotation rapide aux palettes) sont naturellement attirés par la palette Echange, alors que les produits à plus faible rotation, tombent dans les filets de la palette locative.

 

Pourquoi ?

 

Pour 2 raisons principales :

  • Plus la durée d’immobilisation est faible, plus le stock outil à acquérir par l’industriel est faible, plus les coûts sont faibles, plus la palette Echange est financièrement intéressante pour l’industriel.
  • La structure de coûts d’une rotation de palette locative est très peu sensible au taux de rotation. En clair, il y a peu de différence entre le coût d’une rotation pour de l’eau minérale, et pour des yaourts.

Le choix est donc simple : Evian choisit la palette locative (si 800/1200), et Danone Produits Frais, la palette Echange.

 

Puis d’autres facteurs rentrent en jeu, souvent à moindre impact que le type de produits (donc le taux de rotation).

 

Donc, les Produits Frais/Ultra Frais sont condamnés, pour l’éternité, à la palette Echange ?

 

Pas sûr ! Il faut trouver un modèle locatif sensible au taux de rotation. Ça existe…

 

Bon courage !

A vendredi.

 

Laissez un commentaire

« »