webleads-tracker

Français English



Partagez la page Quel type de palettes choisir ? Palettes Echange, Palettes Locatives Bois/Plastique/Carton, Palettes Perdues ? (partie 2)

 Quel type de palettes choisir ? Palettes Echange, Palettes Locatives Bois/Plastique/Carton, Palettes Perdues ? (partie 2)

Notez cet article

Le sujet du ratio CA transporté par palette.

 

 

J’ai oublié un domaine qui conditionne de façon quelquefois contradictoire (nous le voyons plus loin), le choix de type de service-palette. Je veux parler du CA produit par palette. En gros, nous pensons que transporter du saumon fumé ou du papier toilette, peut influer sur le type de support.

 

 

 

 

 

 

 

 

Bizarrement, et c’est le côté contradictoire du sujet, nous avons trouvé plus souvent des produits « peu valorisés » (moins de 200€ par palette) à destination de la GMS, sur des services locatifs que sur de la palette Echange ou perdue, que des produits «  très onéreux » (plusieurs milliers d’euros par palette) qui sont souvent sur palettes Echange réputées moins onéreuses, mais de qualité de service plus approximatif.

 

La logique voudrait que les produits les plus coûteux utilisent le système le plus externalisé, car pouvant  amortir le service le plus onéreux au vu du ratio coût palette par € transporté.

 

Ce n’est pas le cas. Pourquoi ?

 

Plusieurs raisons expliquent cette contradiction :

 

  • Pour réaliser 100 M€ de CA p.a, il faut 40.000 palettes p.a pour des produits à 2 500€ par palette, il en faut 660.000, pour des produits à 150€ par palette. Dans le dernier cas, avec ces niveaux de volume, vous vous devez d’être industriel dans l’ensemble du process. Aucun risque ne peut être pris quant à la capacité de l’unité industrielle à délivrer le produit en temps et en heure. La contrepartie à ce besoin d’externalisation est la nécessité de « férocité » dans la gestion des coûts de prestation locative. C’est le cas des industriels « Tissue » qui sont de vrais connaisseurs des structures de coûts d’une rotation locative.
  • Une autre raison de ce choix apparemment contradictoire est la différence de structure de distribution. Une des raisons d’être de la palette Echange est de s’adapter mieux que le locatif à de nombreux clients/destinataires à faible volume. On y reviendra. C’est plutôt plus le cas du saumon ou des téléphones portables que du papier toilette !

 

Bon courage !

A vendredi.

 

Laissez un commentaire

« »