webleads-tracker

Français English



Partagez la page Modèle Economique et Intégration loueur / producteur.

 Modèle Economique et Intégration loueur / producteur.

Notez cet article

Une des conséquences vertueuses de la crise est de nous obliger à pousser la logique de nos métiers au bout de ses possibilités. En effet, la période qui s’annonce sera beaucoup moins « vaches grasses » que les 10 dernières années.

 

Si on veut vraiment faire la différence sur le marché, ou même conserver ses positions, on se doit d’avoir conçu nos modèles économiques à des niveaux de résistance beaucoup plus forts que durant les périodes de vaches grasses. Et d’avoir répondu juste à l’ensemble des éléments constitutifs du modèle économique…

 

En clair, faut pas se tromper !

 

 

1. Quelle est la traduction pratique dans le métier de PICK-AND-GO ?

Plusieurs questions de prospects m’ont interpellé récemment, et illustrent bien l’influence de la nature du support-palette dans des décisions stratégiques influençant le modèle économique lui-même.

 

Soyons plus clairs !

 

La question est simple : Pourquoi avez-vous intégré, dans le groupe PICK-AND-GO/ERYPLAST, la production de la palette ? Et pourquoi PICK-AND-GO ne s’appuie-t-il pas sur des producteurs extérieurs comme le font les loueurs de palettes bois ?

En clair pourquoi produisez-vous vous-même la palette PICK-AND-GO ?

La question est pertinente… voyons la réponse.

 

  • Locatif Palettes Bois

Dans le cas du service locatif bois, le loueur est face à un marché de la palette bois caractérisé par une multitude de fournisseurs/producteurs de palettes, avides de volumes. Le secteur est très peu concentré, et très concurrentiel, et le format de la palette est standard : ce n’est pas faire injure aux 3 loueurs, que de dire que leur palette est très proche voire identique.

L’intérêt du loueur est de tirer profit de la situation, faire jouer la concurrence, et négocier le meilleur prix. Cette organisation de l’offre joue en faveur de la demande (le loueur) d’autant plus qu’elle permet de réduire les marges des producteurs par mise en concurrence dure des scieries.

Ce qui explique les caractéristiques du secteur bois : gros volumes et faibles marges. Les loueurs bois n’ont donc aucun intérêt à intégrer dans leur métier la production de leur pool de palettes. Le seul loueur l’ayant fait, pour des raisons historiques est IPP LOGIPAL, leur actionnaire étant lui-même producteur de palettes bois.

 

  • Locatif Palettes Plastique PICK-AND-GO

Dans le cas du service PICK-AND-GO, le schéma est bien différent : le design de notre palette est unique, réalisé par ERYPLAST, avec 2 moules et 2 machines dédiés à PICK-AND-GO. Le choix de la matière première recyclée est crucial dans l’obtention des résistances et longévité souhaitées.

La technologie impose un moule spécifique par format : ce n’est pas le paramétrage de la machine, comme dans le bois, qui permet quasi instantanément d’assurer un changement rapide de format sur machine.

En clair, le loueur (PICK-AND-GO) est plus dépendant techniquement de son fournisseur (ERYPLAST).

 

De plus, le secteur de l’offre est bien différent : les volumes produits en plastique sont 20 fois moindre environ que ceux des palettes bois… Nous ne sommes pas actuellement dans une industrie de volumes.

En fait, le secteur de l’offre est à l’inverse de celui du bois : petits volumes, mais marges plus fortes. C’est un modèle qui favorise l’intégration producteur/loueur, à la fois pour assurer des intérêts communs entre le producteur (ERYPLAST) et son client (PICK-AND-GO) mais aussi, sur un plan financier pour profiter et consolider des marges dégagées sur la palette elle-même. Cette intégration solidifie l’ensemble et garantit aux clients de PICK-AND-GO, une sécurité d’approvisionnement et la pérennité de l’offre PICK-AND-GO, mais aussi l’attractivité du modèle pour les financiers, donc sa pérennité.

 

 

 

2. Exemples Pratiques

  • Notre producteur/actionnaire (ERYPLAST) accepte de nous maintenir un stock permanent de plus de 15.000 palettes pour les besoins ponctuels de PICK-AND-GO, et ainsi assurer des pointes saisonnières de nos clients et une réactivité sans faille. C’est un facteur de stabilité du modèle au profit du marché des industriels utilisateurs de palettes.
  • Nous sommes déjà à notre 2ème version modifiée du format EUROGREEN 800/1200, qui comporte des améliorations en matière de résistance à la casse, empilement…  Nous étudions la 3ème version, bénéficiant du retour d’expérience de nos presque 18 mois d’activité.

 

Allez demander une telle implication à un fournisseur classique, en particulier, en démarrage d’activité… je vous souhaite bien du plaisir ! …

Dans notre cas, l’intégration producteur/loueur a donc du sens contrairement au locatif bois.

 

C’est drôle. Comme quoi, à une question, il n’y a pas toujours qu’une seule réponse valable ! …

Mais ce qui est sûr, c’est que dans les périodes actuelles, mieux vaut avoir les bonnes !

 

Bon courage !

A vendredi .

 

Laissez un commentaire

« »