webleads-tracker

Français English



 Standard ou Innovation (partie 2).Test

2012.03.09 Photo 20
Notez cet article

Un petit mot ce soir, pour faire le lien avec  ce que nous écrivions vendredi dernier, sans polémiquer et remettre en cause les liens du marché avec un standard bien établi.

En particulier dans le domaine qui nous concerne, un standard, ô combien installé : le bois, et dans le locatif palettes, un autre standard, ô combien non moins bien installé : le locatif bois.

 

Un seul mot : laissons au marché son libre choix… Cela veut simplement dire que face à des restaurants où, de façon traditionnelle, chacun s’assoit face à une table avec couteaux et fourchettes ; si un fou décide d’ouvrir une gargotte sur la Route 66, où vous déjeunez debout, avec les doigts… laissons-le faire, et laissons les clients décider de l’avenir de l’initiative. Ça peut devenir une réussite mondiale, comme Mc Machin par exemple.

 

C’est le marché, le seul juge, personne d’autres. Personne d’autres !

 

 

 

 

Et cette capacité à se confronter au jugement des clients, de son marché, sans entrave, constitue une vraie jubilation : celle de vivre dans une démocratie sous économie de marché. Avoir la liberté de concevoir et de créer des services/produits en rupture avec ce qui se fait traditionnellement, sans demander d’autorisation : c’est votre marché par sa capacité à répondre oui ou non à votre offre qui sanctionnera le succès ou l’échec.

Il est beaucoup plus juste et fiable que tous les juges et experts du monde, le marché. Il vous dira très rapidement si votre produit/service a des raisons d’exister.

 

Mais par pitié, arrêtons de juger a priori. On laisserait passer de très belles opportunités de création de valeur, et pire encore, on découragerait les plus entreprenants d’entre nous…

 

Et si une bande de fous, décide de prendre un double contre-pied du standard, en matière de palettes :

  •    d’abord du PEHD recyclé,
  •    et puis du locatif de palettes en PEHD recyclé, qui sait ?

Ça pourrait créer de la valeur pour distributeurs et industriels…

 

Laissons ces derniers décider : le standard ou la rupture, ou les 2 en cohabitation… !

 

Bon courage !

A Vendredi.