webleads-tracker

Français English



 C’est drôle la palette ! (partie 2)Test

2011.10.28-Photo-3
Notez cet article

La palette, outre le fait qu’elle est en train d’évoluer inexorablement, est un fabuleux miroir de l’évolution de nos industries, très révélateur de la maturité des organisations…

 

Mais si, mais si !

Lisez ci-dessous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous voulez juger, par exemple, de la maturité industrielle de votre fournisseur, allez voir comment il gère ses palettes :

  • Connaît-il ses coûts complets
  • La part incluse, par exemple, dans ses coûts transports
  • A-t-il été plus loin que la vision du coût apparent
  • A-t-il étudié différentes solutions en fonction de sa structure de distribution
  • Est-il plutôt partisan d’une externalisation bien maitrisée et pourquoi
  • Ou d’un système plus intégré, quitte à faire un métier de réparateur très loin de son cœur de métier

 

Vous pouvez aussi le tester sur sa capacité à intégrer l’innovation, ou même le caractère social de ses relations avec ses salariés :

  • Innovation : interrogez-le sur sa capacité à parler hygiène, traçabilité des supports, réduction de coûts, empreinte carbone en lien avec le support palette. Si sa réaction vous rappelle la tête d’un HypoKhagne face à une équation différentielle, alors vous saurez que vous n’avez pas à attendre qu’il fasse évoluer son métier à votre profit.
  • Social : si votre fournisseur a un service de préparation de commandes (picking), interrogez-le sur sa capacité à réduire le poids des supports. Une recommandation est faite par la CRAM de limiter les charges à 10kg pour les dames et 20kg pour les hommes. Certains parlent de voir cette recommandation évoluer vers un texte de loi. Et la stabilité sociale est bien un facteur de sécurité pour vos approvisionnements !

Il y a plein de choses à apprendre de vos fournisseurs au travers de leur mode de gestion de la palette…

 

La palette, c’est un peu comme les toilettes dans un restaurant. Avant de vous asseoir à une table de restaurant, passez par les locaux techniques et vérifiez-en la propreté et la tenue.

Si c’est OK, revenez en salle, et commandez votre tête de veau sauce gribiche ; sinon, échappez-vous !

 

La palette c’est pareil : si votre fournisseur est pointu sur sa gestion de palettes, vous pouvez être sûr qu’il est pointu sur son cœur de métier. Vous pouvez lui faire confiance.

 

Et c’est vrai pour vos produits aussi !

 

C’est souvent à l’ensemble (produits, emballage, palette) que votre client vous juge !

 

La palette, c’est bien un ambassadeur de votre produit qui dévoile plein de choses si on a l’œil aiguisé. Croyez-moi !

 

Bon courage !

A Vendredi !