webleads-tracker

Français English



 C’est drôle la palette ! (dernière partie)Test

Palette-25909-c2
Notez cet article

Un dernier petit mot dans cette rubrique pour confirmer que la palette, au-delà d’être un moyen de manutention, est aussi (voir précédemment) un indicateur de la performance des organisations. Il peut être aussi un excellent indicateur du niveau d’activité des clients des loueurs.

 

Oyez, oyez cette histoire :

 

Avant de me perdre dans le monde multi facettes de la location/gestion de la palette, ai eu une autre vie dans le domaine de la finance puis de la performance industrielle. Ai noué ou renoué des contacts, en particulier avec des spécialistes de l’intermédiation d’actions ou d’asset management, anciens élèves du campus de Jouy en Josas par exemple.

 

Un soir de sortie parisienne, un de mes amis, trader créatif, a émis l’idée qu’il serait possible à travers des informations que détenait un loueur de palettes de prévoir l’évolution de l’activité réelle de son client au travers de ses commandes/mouvements de palettes.

 

Le principe était simple : connaissant les sorties de palettes vers la GMS, (informations détenues par le loueur et fournies par son client), et la comparant à un historique référent, il était techniquement possible de connaître le niveau d’activité de l’usine puis de la société dans son ensemble.

 

Cela constituait une source d’informations, à la fois, extrêmement fiable, car basée sur un indicateur d’activité objectif, mais permettait aussi une vision instantanée du CA réalisé par la société-cible… C’est du pain bénit pour les financiers, avides d’informations de « première main » et surtout « en temps réel ».

 

Je peux témoigner de l’excitation du financier quant à son intérêt de bénéficier de telles informations ! Il sautait de joie !

 

Evidemment, pour des raisons de confidentialité des informations détenues par le loueur, rien ne fut concrétisé avec notre créatif trader, et j’ai calmé son enthousiasme. Mais cela laisse songeur !

 

La morale de cette histoire est double :

 

  • Votre prestataire loueur, si vous en avez un, est détenteur d’un type d’informations très intime concernant votre activité, qui est un des rares (le seul ?) à être à la fois directement lié à votre activité, antérieure à votre facturation, et détenu par un tiers. A votre niveau, ça vaut 2 types d’action :
    •  Insérer une clause de confidentialité très stricte dans vos contrats avec votre prestataire loueur. Cela peut ne pas être suffisant, au vu de la qualité de l’information détenue, et de sa valeur pour certains, en particulier si votre société est cotée.
    • La couverture de ce risque majeur, mérite que vous décidiez d’avoir plusieurs prestataires loueurs, afin qu’aucun ne puisse bénéficier de l’ensemble des informations vous concernant.
  • Enfin, et cela n’est plus à prouver aujourd’hui, le monde de la finance est créatif ; au risque de franchir la ligne blanche. Non, non, je ne parle pas des subprimes !

 

Bon courage !