webleads-tracker

Français English



 Au sujet de l’Eco-Taxe …Test

2012.09.14 Photo 41
Notez cet article

 

On commence à parler de l’Eco-Taxe.

Elle arrive : Mai 2013… Quelques remarques forcément subjectives, et quelque peu critiques…

 

 

 

 

 

 

  • OK, on a bien compris que les efforts budgétaires sont nécessaires en cette fin d’année 2012… et pour les 5 prochaines années.

Il semble toujours plus facile d’augmenter les recettes que de diminuer les dépenses… !

 

  • L’impact semble très important, puisqu’on parle en moyenne de 12 cts € par km.

-   Soit entre 8 à 12% du coût total transport… une paille !

 

  • Tous les véhicules de transport de marchandises sont concernés (français et étrangers).

-  OK, mais le contrôle des véhicules étrangers sera nettement plus compliqué que pour les français… Risque de distorsion de concurrence ?

 

  • In fine, c’est le consommateur final qui va payer, si répercussion sur le coût final du produit, il y a.

- C’est pas comme une simili TVA sociale çà ?! Ou je me trompe ?

 

  • Le « cabotage » va être autorisé en 2014.

C’est quoi le cabotage ? Le cabotage est une faculté pour un transporteur européen titulaire d’une licence communautaire de réaliser un transport intérieur dans un autre Etat que celui où il a son siège social sans y être établi.

 

-  En gros, à partir de 2014, tout transporteur étranger appartenant à l’UE pourra venir sur le sol français réaliser un transport intra-France et repartir.

 

- Le cumul des 2 plaisirs (Eco Taxe et cabotage) sera féroce pour le secteur du Transport français… Les chargeurs et distributeurs, dans un souci tout à fait légitime de réduction des coûts iront « au moins cher » c’est à dire le cabotage, qui bénéficiera à la fois de coûts de travail moindre, mais plus encore d’une Eco Taxe plus difficile à exiger, parce que moins facile à contrôler.

 

- Conséquence : on peut craindre une difficulté du secteur français des Transports de pouvoir répercuter cette nouvelle charge sur leur client, sur le distributeur et in fine sur le consommateur final.

 

  • Outre sa difficulté de mise en œuvre, et ses effets pervers (renforcement du trafic sur autoroute par ex pour échapper à la taxe), l’ECO-TAXE va diminuer la compétitivité du secteur français des Transports dans les années 2013 et suivantes. C’est préoccupant…

 

  • Pourquoi ne pas avoir une autre vision des choses : quand un produit est fabriqué à un endroit donné, en France, (par ex, en Bretagne), c’est bien pour le pays tout entier, je pense… C’est bien aussi le consommateur final qui souhaite avoir à sa disposition ce produit, non pas uniquement à Morlaix, mais aussi à Marseille…

C’est donc de la responsabilité du consommateur, et pas uniquement du transporteur ?

 

  • Pourquoi n’a-t-on pas alors créé une TVA Verte, et, dans un même temps, incentiver les transporteurs (par réduction d’impôt), dans un 2ème temps, à mettre en œuvre de bonnes pratiques pour réduire l’impact environnemental de leur activité.

Enfin, c’est une idée… pas très politique, je le conçois…

 

Bon courage !

A vendredi.